• Je savais qu'on se retrouverait !

    Un délai un peu long entre ce morceau et le précédent, lié aux obligations comptables et professionnelles .

    Voici l'avant dernier morceau du répertoire de la série 3 de la méthode Colin. J'ai eu un peu de mal avec lui au début, car il ne m'inspirait pas (et je n'avais pas l'esprit libre !), mais à force de le travailler, et après avoir écouté le CD avec l'interprêtation de Monsieur Colin, j'y ai pris goût.

    Il y a une petite hésitation vers la fin, liée à un plantage de doigté, mais dans l'ensemble ça correspond à peu près à ce que je voulais jouer, sauf que j'ai l'impression que les nuances sont beaucoup plus plates, moins contrastées sur l'enregistrement que ce que je pense faire quand je joue, et que j'ai un peu raté le rallentendo de la fin.


  • Commentaires

    1
    Pimton Profil de Pimton
    Lundi 15 Avril 2013 à 11:05

    Très joli morceau

    2
    Lundi 15 Avril 2013 à 11:16

    très belle interprétation  j'aime beaucoup 

    3
    Lundi 15 Avril 2013 à 14:32

    C'est très doux domino, bientôt à toi la série 4. Si tu as le livret, n'hésite pas à jeter un coup d'oeil au répertoire complémentaire 1ère année, les morceaux valent le coup

    4
    gaelledu94 Profil de gaelledu94
    Lundi 15 Avril 2013 à 17:30

    J'aime beaucoup ton interprétation Domi ! Nuances placées exactement là où elles doivent...idem pour les ralentissements ou accélérations ! Très très réussi ce superbe morceau ! Bravo à toi 

    5
    Domino-s Profil de Domino-s
    Lundi 15 Avril 2013 à 18:02

    Merci à vous tous de votre passage et de vos encouragement, ça fait plaisir d'entendre que le résultat vous plait, vu le mal que j'ai eu à "sentir" le morceau, je suis doublement contente de voir que le travail finit par payer .

    6
    gaelledu94 Profil de gaelledu94
    Lundi 15 Avril 2013 à 18:22

    Contente que tu sois contente !  Et tu as bien fait d'insister... quelquefois on ne "sent" pas un morceau et à force de le jouer et de parfaitement le maîtriser, c'est là que ça se décoince, on finit pas sentir comment nuancer et le résultat s'entend 

    7
    BBLISA109 Profil de BBLISA109
    Lundi 15 Avril 2013 à 21:40

    et bien écoute, pour moi c'est merveilleux ( je me force maintenant à écouter un morceau  en fait,  en fermant les yeux, j'entend mieux je trouve ..)  et ton jeu est  ici tout en douceur et légereté , doux quand ça doit être doux, fort quand ça doit être fort..

     tu fais dans la dentelle, et j'aime ça.  tu nuances à merveille , même si tu en doutes ,.. elles sont là et bien là.!  

    8
    Mardi 16 Avril 2013 à 00:33

    C'est un plaisir d'écouter ce morceau que tu joues.... avec grâce et légèreté.En plus, je le trouve joli, doux et reposant....

    Dans ta façon de jouer, on sent une nette progression d'interprétation par rapport à un élève de série 1 ou 2 et crois moi, ça me donne encore plus envie d'avancer afin d'arriver à ton niveau. Je me sens toute petite après t'avoir entendue.

    Vraiment, bravo!!!!

    A bientôt, Suzy.

     

    9
    Domino-s Profil de Domino-s
    Mardi 16 Avril 2013 à 07:15

    Merci Lisa et Suzy de votre écoute indulgente, et ne vous inquiétez pas vous y arriverez aussi, il faut juste se donner le temps de jouer, jouer et rejouer...

    C'est exactement ce qui c'est passé sur ce morceau que je n'aimais pas au début parce que je n'entendais pas son rythme, sa mélodie, sa vibration, celle qui n'est pas écrite sur la partition mais qui est essentielle à l'interprêtation pour que que l'on passe d'un simple exercice pianistique à un morceau de musique.Cette notion est d'ailleurs une découverte récente pour moi, il y a 40 ans, quand je jouais du piano sous la pression familiale, je jouais des notes point-barre. Maintenant j'essaye de jouer une musique... C'est une énorme différence !

    En tous cas pour en revenir à ce morceau, les notes et le rythme après un peu de travail ne me posaient pas de problème, mais je ne comprenais pas sa phrase, son sens, sa musique tout simplement, et je n'avais aucune envie de l'enregistrer.  Mais à force de le jouer et de le rejouer, de différentes façons, sur différents tempi, avec différentes nuances, j'ai fini par en distinguer la musique du brouhaha des notes, et du coup j'ai pris plaisir à chercher à le jouer comme je l'entendais dans ma tête...

    Tu as raison Lisa, on entend beaucoup mieux quand on est privé de ses autres sens, et fermer les yeux permet d'être plus attentif à ce que l'on écoute et de mieux le ressentir...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :